Ce que je retiens de l'histoire d'Angèle Whissell, c'est que sa famille de quatre enfants s'est fait couper l'électricité durant sept jours par Hydro Ottawa. En plein hiver.

Bon, couper l'électricité, faut s'entendre. Hydro avait installé une minuterie pour rétablir le courant pour une période de 30 minutes, à toutes les trois heures. Le temps de réchauffer un peu la maison. N'empêche, faisait pas chaud dans le logement de la Basse-Ville où Angèle vit avec son mari et sa progéniture âgée de 10 à 13 ans.
Après cinq ans à la barre du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE), Bernard Roy quitte son poste de directeur de l’éducation et secrétaire-trésorier. Sa carrière de 34 ans s’est entièrement déroulée dans le milieu de l’éducation de la grande région d’Ottawa où il a été au service des élèves et du personnel des écoles catholiques de langue française.

Selon Denis Poirier, président du CECCE, « Bernard Roy est l’illustre produit du système qu’il a aidé à bâtir : il a grandi dans nos écoles comme élève, ensuite il y a consacré toute sa vie professionnelle à titre d’enseignant,

La conseillère scolaire au sein du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, Diane Doré, s'est illustrée dans la catégorie Éducation. Celle qui est impliquée dans de nombreuses causes communautaires admet que l'éducation francophone et catholique est au coeur de ses combats. «C'est une cause qui me tient très à coeur», a-t-elle lancé au moment de recevoir son prix.

Dans la catégorie Engagement social/Bénévolat, le titre a été décerné à l'ex-député de Glengarry-Prescott-Russell, Jean Poirier. «L'implication, c'est ce qui fait la différence», a-t-il souligné.
ORLÉANS, le 18 février 2014 — Le MIFO annonce l’ouverture d’un septième Centre éducatif les petits pinceaux dès septembre 2015 à l’École élémentaire catholique des Pins située au 1487, Promenade Ridgebrook à Ottawa.
Mylène Dermers du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est lance un deuxième livre.

Clip audio*
Les élèves et des membres du personnel de l'école secondaire catholique Franco-Cité ont célébré leur première place au concours Actifs et fier organisé âr lAssociation canadienne d'éducation de langue française (ACELF).
Cet été, 5 boursiers membres du personnel du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) auront la chance de participer aux Stages de perfectionnement, du 7 au 16 juillet 2015 à Québec. Grâce à une aide financière du CECCE, ces éducateurs pourront vivre 8 jours de formation, d’échanges et de réflexion centrés sur la construction identitaire. Ils pourront apprendre, échanger et réfléchir avec des spécialistes en construction identitaire, créer des liens avec des intervenants en éducation de milieux frablubouncophones de partout au Canada et profiter d’une ambiance favorable à la réfle
À la séance régulière du 26 mai 2015, le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) a adopté un nom pour l’école secondaire catholique en construction dans le secteur Fernbank de Stittsville (Ottawa). Il s’agira de l’École secondaire catholique Paul-Desmarais.

«La vie et l’œuvre de Paul Desmarais reflètent les valeurs d’innovation, de leadership et d’entrepreneurship : des valeurs importantes pour la communauté scolaire de la nouvelle école secondaire, affirme Bernard Roy, directeur de l’éducation du CECCE.»