Pour la première fois en 12 ans, le concert annuel des chorales scolaires lors du Lundi en Musique ne s'est pas tenu dans le confort du CNA mais au gymnase de l'école secondaire Woodroffe.

Est-ce dû aux rénovations en cours de l'institution culturelle ou aux réorientations artistiques de son nouveau chef d'orchestre? Certainement les deux. La première saison d'Alexander Shelley vise à «aborder la musique classique avec une perspective nouvelle» et tente de renouer avec la communauté. Quelque 500 élèves venus notamment des écoles francophones Charlotte-Lemieux, Séraphin-Marion et Omer-Desla
Après le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE), c'est au tour du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) d'annoncer son intention d'ouvrir une école francophone sur le campus de Kemptville à North Grenville, au sud d'Ottawa.

En décembre dernier, le CECCE avait fait savoir qu'une formation en français, destinée aux élèves de la maternelle à la neuvième année, allait être offerte sur place, à partir de 2016.

C'est maintenant au tour du CEPEO de lever le voile sur ses intentions concernant les locaux, auparavant occupés par l'Université Guelph.

L'école
À l’occasion de la 23e édition des Jeux franco­ontariens, qui se tiendra du 20 au 23 mai, 650 jeunes se

rassembleront à Pembroke « pour créer des liens » et faire valoir leurs talents.

Cet événement s’adresse aux Franco­Ontariens de 13 à 19 ans et il est toujours possible de s’inscrire,

indique l’agente de communication des Jeux, Caroline Gélineault. « Lorsqu’il va arriver ici, le jeune sera

inscrit dans un des huit volets, celui qui l’intéresse le plus, soit les jeux­questionnaires, les arts du cirque, les

arts visuels, la danse, l’improvisation, les médias, la musique et les
Le gouverneur de la Banque du Canada a instauré un comité de sept membres qui sera chargé de rédiger une liste de femmes canadiennes «emblématiques» qui pourraient apparaître sur les prochains billets de banque.

La banque centrale a déjà lancé un appel aux Canadiens pour proposer des noms - un processus qui se terminera le 15 avril. Elle a reçu jusqu'à maintenant plus de 18 000 soumissions.
Mousser les bienfaits de l'activité physique et de l'engagement communautaire auprès des jeunes est une mission qu'a à coeur Ottawa. Pour son leadership et son...
L'Association canadienne-française de l'Ontario (ACFO) de Prescott et Russell a accueilli quatre nouveaux membres à l'Ordre de la Francophonie et remis le Prix...
Des élèves des écoles Milles-Iles et Madeleine-de-Roybon à Kingston fabriquent poupées tressées avec leur enseignante Jacynthe Aubut. Ces « amis de poche » ont un autre but que de divertir : inciter les jeunes à faire actions concrètes pour aider les autres. Les poupées sont vendues à 5$ la pièce et les fonds amassés permettent d'appuyer de nombreuses causes. Par exemple, on vient en aide à de jeunes Africains, on appuie la banque alimentaire de Kingston, et bien encore. Pour écouter la rencontre de Frédéric Pepin avec Jacynthe Aubut et deux de ses élèves, Sara et Sophie, cliquez le lien ci-d