Avec un taux de réussite de 93%, les élèves de 10e année du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) se sont encore une fois cette année classés au premier rang à travers l’Ontario au test provincial de compétences linguistiques (TPCL) administré par l’Office de la qualité et de la responsabilité en éducation.
Une nouvelle école secondaire qui propose un concept d'éducation unique est en pleine construction dans l'ouest d'Ottawa, à Stittsville. Il s'agit de la nouvelle école catholique Paul-Desmarais.

Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est d'Ottawa, qui est derrière le projet de construction, prétend que le concept novateur de leur nouvelle école permettra une forme de pédagogie plus ouverte et mieux adaptée aux différents besoins des élèves.
Le Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) et le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) ont installé une centaine de caméras dans les bus d'écoliers qui desservent leurs établissements respectifs. L'objectif est d'assurer la sécurité des enfants et des biens, mais aussi de rassurer les parents.

Une centaine d'autobus, sur les 300 que compte le Consortium de transport scolaire d'Ottawa (CTSO), est maintenant munie de caméras.
A very unusual event happened in a south Ottawa suburb on a bright and sunny mid-August morning. Despite the flurry of back to school advertising flyers and while most families entered the final stretch of their summer holidays, hundreds of students headed back to the classrooms and smart boards on August 19 – several weeks before their friends and neighbours.

Each year, when I tell friends and co-workers that my kids are back to school weeks before Labour Day, they give me a puzzled look. That’s because students at École Catholique Bernard Grandmaître elementary school in Riverside South
Le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) et son surintendant de l'éducation font l'objet d'une poursuite intentée par un ancien animateur culturel de l'école secondaire Garneau qui juge avoir été victime d'un «congédiement injustifié».

Claude Bouchard poursuit le CECCE pour des sommes initialement fixées à près de 200000$, notamment à titre de dommages et intérêts punitifs et pour souffrance morale. Des compensations sont également réclamées pour la perte de revenus et «pour congédiement injustifié».
L’école secondaire catholique Franco-Cité recevra cet après-midi de la visites de l’Allemagne. Une délégation de scientifiques s’y rendra pour en connaître plus sur leur projet de panneaux solaires. Mélodie Pelletier s’est entretenue avec Catherine Léger du CECCE.
Réjean Sirois deviendra le nouveau directeur de l'éducation du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE) à compter de l'automne prochain.