Une quarantaine de personnalités et d'entreprises sont dans la course pour remporter un Prix d'excellence 2015 du Regroupement des gens d'affaires de la Capitale nationale (RGA), a annoncé l'organisation hier lors d'un 5 à 7 tenu au Casino du Lac-Leamy.

Dans la catégorie Dirigeant(e) de l'année, secteur parapublic, sept personnes tenteront de mettre la main sur le convoité prix. Il s'agit de Denise Amyot (Collèges et Instituts Canada), Robin Etherington (Musée Bytown), Patrick Kelly (Centre Shaw), Amy Porteous (Bruyère Continuing Care), Bernard Roy (Conseil des écoles catholiques du Centre
AFFAIRES. Le Regroupement des gens d’affaires de la région de la capitale nationale (RGA) ont dévoilé les noms des finalistes des Prix d’excellence 2015. Les lauréats seront annoncés le 25 avril prochain dans le cadre du Gala de l’excellence du RGA.
Directeur à l'école secondaire catholique Garneau depuis cinq ans, Jason Dupuis a vu son leadership en éducation être récompensé par The Learning Partnership. Il est...
ORLÉANS, le 18 février 2014 — Le MIFO annonce l’ouverture d’un septième Centre éducatif les petits pinceaux dès septembre 2015 à l’École élémentaire catholique des Pins située au 1487, Promenade Ridgebrook à Ottawa.

La conseillère scolaire au sein du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est, Diane Doré, s'est illustrée dans la catégorie Éducation. Celle qui est impliquée dans de nombreuses causes communautaires admet que l'éducation francophone et catholique est au coeur de ses combats. «C'est une cause qui me tient très à coeur», a-t-elle lancé au moment de recevoir son prix.

Dans la catégorie Engagement social/Bénévolat, le titre a été décerné à l'ex-député de Glengarry-Prescott-Russell, Jean Poirier. «L'implication, c'est ce qui fait la différence», a-t-il souligné.
Après cinq ans à la barre du Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE), Bernard Roy quitte son poste de directeur de l’éducation et secrétaire-trésorier. Sa carrière de 34 ans s’est entièrement déroulée dans le milieu de l’éducation de la grande région d’Ottawa où il a été au service des élèves et du personnel des écoles catholiques de langue française.

Selon Denis Poirier, président du CECCE, « Bernard Roy est l’illustre produit du système qu’il a aidé à bâtir : il a grandi dans nos écoles comme élève, ensuite il y a consacré toute sa vie professionnelle à titre d’enseignant,
Ce que je retiens de l'histoire d'Angèle Whissell, c'est que sa famille de quatre enfants s'est fait couper l'électricité durant sept jours par Hydro Ottawa. En plein hiver.

Bon, couper l'électricité, faut s'entendre. Hydro avait installé une minuterie pour rétablir le courant pour une période de 30 minutes, à toutes les trois heures. Le temps de réchauffer un peu la maison. N'empêche, faisait pas chaud dans le logement de la Basse-Ville où Angèle vit avec son mari et sa progéniture âgée de 10 à 13 ans.
ÉDUCATION. Être directeur d'école comprend un lot des responsabilités, mais pour Jason Dupuis, c'est une vocation très enrichissante.

Celui qui dirige l’École secondaire catholique Garneau a été sélectionné comme l’un de 40 directeurs d’écoles récipiendaires du prix national remis par The Learning Partnership. Il devient ainsi le premier directeur d’une école secondaire de langue française à recevoir ce prix prestigieux.