Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS) change son fusil d'épaule et veut maintenant s'associer au Conseil scolaire Viamonde pour la création d'un centre communautaire qui accueillerait deux écoles secondaires de langue française, l'une publique et l'autre catholique à Hamilton.
Le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS) a dépensé 5,6 millions de dollars pour l'achat d'un terrain à Hamilton où il projette de construire une nouvelle école secondaire française.

Le hic, c'est que le gouvernement provincial, de qui le Conseil dépend pour le financement de la construction de la nouvelle école, s'oppose au projet.
Le Conseil scolaire Viamonde dit avoir adopté des mesures pour venir en aide aux élèves et aux membres de son personnel touchés d'une façon ou de l'autre par les événements tragiques survenus à Paris, vendredi dernier.
Deux nouvelles écoles françaises seront construites dans la région de Toronto, a confirmé la ministre de l'Éducation, Liz Sandals, lundi.

Le conseil scolaire public Viamonde reçoit près de 20 millions de dollars pour remplacer l'école secondaire Gaétan-Gervais, à Oakville, et l'Académie de la Moraine, à Richmond Hill.
Le rapport provincial sur les carrefours communautaires est accueilli de façon mitigée par les conseils scolaires francophones du sud de l'Ontario.

Le document propose entre autres la mise sur pied de partenariats entre les écoles et les groupes communautaires. Ceux-ci pourraient, par exemple, partager un édifice ou certains locaux.
Martin Bertrand, un ancien surintendant du Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario va remplacer Gyslaine Hunter-Perreault au poste de directeur de l'éducation du Conseil scolaire Viamonde.
Qu'est-ce qui explique qu'à Sarnia, un partage des locaux entre les conseils scolaires catholique Providence et public Viamonde fonctionne rondement? Ronald Perron, conseiller en orientation à St-François Xavier, l'une des deux écoles en question, croit que la clé réside dans l'architecture du bâtiment : les deux écoles sont séparées et les élèves se côtoient très peu. Ils partagent des aires communes, comme la caféteria, le gymnase et une classe de menuiserie, mais en suivant des horaires différents.
Le conseil scolaire Viamonde se désole de voir que le conseil scolaire de district catholique Centre-Sud (CSDCCS) a rejeté un partenariat pour servir leurs élèves respectifs à Hamilton. Le conseil scolaire catholique affirme qu'il a plutôt besoin de reconstruire l'école secondaire Académie catholique Mère-Teresa sur son emplacement actuel.

Le ministère de l'Éducation de l'Ontario a offert à la mi-janvier aux deux conseils scolaires près de 26 millions de dollars que les deux conseils se partageraient pour notamment financer la construction d'une école de 700 places pour des élèves francoph