La Ville d'Ottawa a remis un certificat de bravoure à Annaka Boucher, une jeune fille de 12 ans qui a sauvé son frère et sa soeur, en juillet dernier, lors d'un feu de cuisine.

L'adolescente ottavienne gardait son petit frère de 10 ans et sa petite soeur de 5 ans, lorsque le détecteur de fumée s'est mis à sonner dans leur résidence.
CHRONIQUE/ Mikaëlle Chauret, 16 ans, est étudiante à l'école secondaire Gisèle Lalonde, à Orléans.

L'an dernier, chaque élève du programme de baccalauréat international, dont Mikaëlle, devait élaborer un « projet personnel ». « Nous avions de septembre à mars pour préparer un projet qui devait avoir des répercussions dans la communauté, qui devait aider, d'expliquer l'adolescente. Nous avions la liberté de choisir notre sujet et nous avions un mentor pour nous guider dans nos travaux. »

Mikaëlle a sûrement présenté le projet le plus inusité de sa classe, mais aux répercussions positives
Avoir la tête dans les étoiles, ce n'est pas seulement du pelletage de nuages, ça peut aussi offrir des résultats concrets. Le Conseil des écoles publiques de l'Est de l'Ontario (CEPEO) en sait maintenant quelque chose.

Le CEPEO officialisera mardi un partenariat avec le Cosmodôme, afin d'agrémenter ses programmes éducatifs, dont l'enseignement des sciences. Les deux partenaires apposeront leur signature au bas de l'entente, en matinée, en prenant place dans un simulateur d'apesanteur.
Jean-François Chevrier parle du Forum jeunesse sur l'environnement et développement durable à Ottawa. L'événement se déroulait à l'école Gisèle-Lalonde à l'aube de la Conférence internationale sur les changements climatiques à Paris
Le libéral Andrew Leslie, la néo-démocrate Nancy Tremblay et le conservateur Royal Galipeau ont répondu à des questions précises, souvent complexes, portant sur l'économie, l'environnement et la réforme démocratique.

Les jeunes, qui ont travaillé pendant plusieurs semaines à la préparation de ce débat, n'entendaient pas à rire. Les trois représentants des principaux partis ont eu la difficile tâche de charmer ces futurs électeurs.
Une salle comble, un modérateur et des caméras de télévision... le débat organisé et mené par les jeunes étudiants de l'école secondaire Gisèle-Lalonde, à Orléans, cet avant-midi, ne laissait aucune place à l'interprétation. Ce débat devait être pris au sérieux!
Même s'ils ne sont pas en âge de voter, les élèves de l'École secondaire publique Gisèle-Lalonde, dans le secteur d'Orléans à Ottawa, s'intéressent de près à la campagne électorale fédérale en cours.

Pendant les dernières semaines, ils ont travaillé à l'organisation d'un débat, qui réunit mercredi matin les candidats des trois principaux partis dans la circonscription d'Orléans. Ainsi, le conservateur Royal Galipeau, le libéral Andrew Leslie et la néo-démocrate Nancy Tremblay ont accepté de se prêter au jeu.
ÉDUCATION. Les élèves de l'école secondaire publique Gisèle-Lalonde, à Orléans, ont pu poser une multitude de questions à l'ambassadeur de Belgique au Canada, Raoul Decorde.